Organisation et fonctionnement

L’UDAF de l’Orne est une association loi 1901.

C’est pourquoi, deux instances sont particulièrement importantes pour l’administration et le fonctionnement de l’Union départementale : le Conseil d’Administration et l’Assemblée Générale.

LE BUREAU

Le Bureau, composé de 9 membres, est une instance travaillant en amont sur différentes questions liées à la gestion de l’Udaf. Informés de l’ordre du jour au moins 10 jours avant, ses membres sont convoqués au moins 4 fois par an. Le bureau facilite ainsi l’exercice des missions du Conseil d’administration en étudiant et préparant les sujets soumis au vote.

BRIGITTE CHOQUET

BRIGITTE CHOQUET

Présidente
PIERRETTE VIENNOT

PIERRETTE VIENNOT

Vice-présidente
DAMIEN DELEERSNIJDER

DAMIEN DELEERSNIJDER

Vice-président
MARC LE PICARD

MARC LE PICARD

Trésorier
ÉTIENNETTE GUYOT

ÉTIENNETTE GUYOT

Secrétaire
ANNIE HANACHI

ANNIE HANACHI

Membre
SÉBASTIEN MARCHAL

SÉBASTIEN MARCHAL

Membre
MICHEL VERON

MICHEL VERON

Membre (Familles rurales)
PATRICK FROUARD

PATRICK FROUARD

Membre (Familles rurales)

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Son rôle est de prendre l’ensemble des décisions « de gestion et de pilotage » et ainsi d’assurer le bon fonctionnement de l’association et l’application des décisions prises lors de l’assemblée générale annuelle.

Composé de 22 membres, la moitié des administrateurs sont désignés par les mouvements (2 représentants par fédération d’associations à recrutement général et un représentant par association à recrutement spécifique). L’autre moitié est élue par l’Assemblée Générale pour 4 ans (renouvellement par moitié tous les 2 ans).

Le CA délègue une partie de ses pouvoirs à un bureau.

DANIELLE BAGLIN

DANIELLE BAGLIN

Administratrice
GHISLAINE BROSSET

GHISLAINE BROSSET

Administratrice
MICHELINE CAILLY

MICHELINE CAILLY

Administratrice
Jacques DEPARIS

Jacques DEPARIS

Administrateur
MARIE-THERESE DOITEAU

MARIE-THERESE DOITEAU

Administratrice
Marie-Paule DUPORT

Marie-Paule DUPORT

Administratrice
NICOLAS FAGET

NICOLAS FAGET

Administrateur
GENEVIEVE FOUBERT

GENEVIEVE FOUBERT

Administratrice
DENIS FRANCOIS

DENIS FRANCOIS

Administratrice
ANDRE LEROY

ANDRE LEROY

Administrateur
NICOLE MARIE-ARNOUX

NICOLE MARIE-ARNOUX

Administratrice
YVONNE SERGENT

YVONNE SERGENT

Administratrice
VINCENT VERON

VINCENT VERON

Administrateur

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

L’Assemblée Générale réunit annuellement l’ensemble des associations et fédérations adhérentes à l’UDAF de l’Orne. Elle a pour rôle de définir, d’orienter et de contrôler les actions de l’UDAF. Elle entend les rapports et se prononce sur la gestion du Conseil d’Administration.

Elle approuve les comptes, vote le budget et renouvelle, le cas échéant, les membres du Conseil d’Administration soumis à son élection.

LES COMMISSIONS

Différentes commissions existent au sein de l’UDAF, certaines pour traiter de questions statutaires d’autres liées à des projets portés par l’UDAF.

Commission financière :

La commission financière se réunit en amont du Conseil d’Administration et de l’Assemblée Générale afin de préparer la présentation au vote des budgets et du rapport financier de l’UDAF.

Commission de contrôle :

L’UDAF de l’Orne est chargée de :

  • Vérifier annuellement les listes électorales des associations adhérentes. Ces listes répertorient l’ensemble des familles adhérentes du mouvement familial.
  • Contrôler la validité des candidatures au renouvellement du Conseil d’Administration en cas d’Assemblée Générale élective et de préparer les modalités de l’élection.

Commission Parentalité (conjointement avec Familles Rurales) :

L’Action parentalité est menée conjointement par l’UDAF et la Fédération Familles Rurales de l’Orne. Plusieurs fois dans l’année, des administrateurs de l’UDAF et de Familles Rurales se réunissent pour réaliser le bilan d’activité, examiner les budgets et préparer les actions à venir.

Commision Maison des familles

Cette commission est en charge du pilotage du projet Maison des familles, elle est composée de membres du CA et des familles.

Elle traite des orientations et est force de proposition pour le suivi et la conception de la Maison des familles.

Commission Parrainage de proximité

Rôle

  • Suivi des actions du service de parrainage<
  • Conseil au développement de l’activité
  • Recherche de partenariats
  • Rencontre une ou deux fois par an

Commission plan de développement de la vie associative PDLA

Les membres de la commission est axé sur Plan Local de Développement Associatif pour les années 2016-2020. Son objectif est de définir les orientations du PLDA et de veiller à sa mise en œuvre.

Le Plan Local de Développement Associatif s’articule autour de 4 axes qui sont :

  • l’accueil
  • l’animation
  • la prospection
  • la réactivation

Commission projet associatif

Le Projet Associatif - UDAF 61 - a souhaité associer administrateurs et salariés pour une réflexion, un partage des connaissances visant plusieurs objectifs : Approprier pour chacun l’histoire et les évolutions de l’Institution

  • Mobiliser le mouvement familial autour des valeurs et d’une politique générale
  • Actualiser le regard sur les questions sociales et les mutations de la société
  • Fédérer au sein de l’association les administrateurs et les professionnels
  • Connaître et faire connaître les services au travers de leurs compétences et de la qualité de leurs actions
  • Affirmer le rôle important de l’association (bénévoles et professionnels) dans l’action sociale et médico-sociale.

Le projet associatif constitue une référence dans une perspective de communication interne et externe. Il traduit la place et le rôle incontournable des associations familiales engagées dans l’action familiale et sociale. Il témoigne de l’engagement des professionnels en faveur des missions confiées auprès des familles et des adultes vulnérables.

Commission éthique

Un comité d’éthique est une instance pluridisciplinaire, autonome et consultative qui se réunit à intervalle régulier. Son rôle est de réfléchir aux questions qui portent sur le sens et les limites des pratiques de soins et d’accompagnement à partir de situations complexes pour lesquelles aucun consensus n’a pu être trouvé. Un comité d’éthique ne peut se substituer aux autres instances institutionnelles ; il n’a pas vocation à trancher des différends entre personnes ou à traiter des contentieux médicaux et/ou soignants au sein de l’institution.